jeudi 2 décembre 2010

Temps froid, mais coeur à l'ouvrage


Ces temps-ci, je bouge pas mal...

Après les Utopiales, je me suis rendue au salon de Lenvor, à côté de Brest. Un salon fort sympathique, installé dans une salle lumineuse où les stands et les allées étaient agréablement disposées. Les intempéries aidant, je n'ai pas pu m'attarder aussi longtemps que souhaité pour en faire le tour, mais en vérité, j'y allais surtout pour rendre une petite visite à mon éditeur Alexis Lorens, des éditions du Riez.

J'ai ainsi pu récupérer mon exemplaire d'Un Autre de Christophe Nicolas, qui brillait sous l'éclairage ainsi qu'on le remarque dans ma seconde photo. Nous avons parlé des livres et des projets du Riez. Sans dévoiler de grand scoop, Memories of Retrocity, ça va être quelque chose.

Par contre, je suis vraiment un boulet, je me suis pointée sans mes GGG.

Demain, je me rends à la Convention CoCyclics 2010, ainsi qu'au Salon de Montreuil Samedi. On va dire que ça bosse dur en coulisse. Il faut que je prépare mon petit discours de galvanisation des troupes. Et je fais chauffer la machine à coudre... ^^

Est-ce que les nouvelles, c'est mon truc ?

Illustration par Moon de la nouvelle "Pour les Hommes"
Franchement, je crois que non. Ceux qui ont suivi ma page facebook ont pu noter combien j'ai peiné sur mon dernier texte court. La  première nouvelle que j'ai voulu commettre s'est immédiatement transformée en univers qui la dépassait complètement, encore une novella à ranger dans mes carnets...

Ce qui m'amène à repenser sérieusement mon approche de ces textes. avant de commencer à rédiger ASLO*, j'ai pondu un certain nombre de textes courts, mais j'étais dans un mode d'étude de style, sans autre contrainte que me faire plaisir et de penser court.

Cependant, si je consulte mes carnets, le résultat est là. Souvent, mes textes "courts" débordent ou sont un appel à voir plus grand.
  • "Pour les Hommes" sera un jour un scénario de projet graphique ou un roman.
  • Bazabel Airlines m'a inspiré tout un univers décalé dont j'ai écrit le début...
  • Au Sortir de l'Ombre, nouvelle originellement paru chez Nocturne, est devenue un roman à part entière.
  • Trois hommes dans un caveau appelle à une série d'épisodes burlesques auxquels je repense régulièrement.

Je vais reprendre le tome 1 des Siwès Chronicles

Forcée de travailler sur une nouvelle, j'ai mis de côté mon manuscrit pendant une bonne grosse quinzaine de jours. Ce n'est pas pour autant qu'il m'a laissé en paix. La plupart de mes vagabondages intérieurs m'y ont ramenée, encore et toujours, jusque dans mes rêves... C'est comme ça, Siwès m'habite.

Et... ?
Sinon, comme partout en France, il fait froid et il neige par chez moi.

* ASLO : Au Sortir de l'Ombre

2 commentaires:

Roanne a dit…

Oh, tu vas à Montreuil finalement !
Tu raconteras !
(en tout cas, ça m'intrigue Memories of Retrocity...)

Jo Ann a dit…

Je ressens la même chose pour les nouvelles : c'est toujours l'introduction à quelque chose de plus grand. Je ne m'y ferai jamais, pourtant, j'essaie dur !